Corsaires et Marins de la Royale

Les marins pendant les guerres de course
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Identification de La Dauphine à Saint Malo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cotentinois
Admin
avatar

Nombre de messages : 111
Localisation : Cherbourg-Octeville
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Identification de La Dauphine à Saint Malo   Mer 26 Juil - 10:17

Et de deux ! Après l'Aimable Grenot, en 2002, une autre frégate royale a été identifiée dans le chenal de Saint-Malo où elle avait coulé en 1704.Onze ans après qu'un plongeur malouin eut accroché par mégarde son casier à un canon, celui-ci a été remonté hier après midi, ainsi que l'ancre de miséricorde (celle que l'on stockait au pied du grand mât) de La Dauphine, frégate royale armée à la course. Grand moment pour Michel L'Hour, Elisabeth Veyrat, directeur et co-directrice des fouilles. Ainsi que pour les 200 personnes de 15 nationalités différentes qui, chaque été, se succèdent sur le site de la Natière, dans le chenal de Saint-Malo, l'un des plus importants chantiers d'archéologie sous-marine au monde. Grâce à eux, un mystère d'importance vient d'être dissipé.5 000 heures de travail sous la mer, et 40 000 heures à terre, avaient abouti très vite à l'identification d'un premier bateau, l'Aimable Grenot, coulé en mai 1749 alors qu'il partait vers Cadix avec un chargement malouin de toile. Quelque 2 000 objets ont déjà été remontés de son bord. Mais pour la deuxième épave, provisoirement baptisée Natière 1, les archéologues séchaient. Entre 1650 et 1750, une soixantaine de naufrages de navires de 200 à 300 tonneaux avaient été enregistrés dans le secteur, cependant aucun ne coïncidait avec les vestiges retrouvés.Depuis quelques jours, on sait qu'il s'agit de La Dauphine. La clé du mystère a été trouvée aux Archives où, en 2000, un chercheur avait arrêté ses investigations à la page 11 d'un document. Six ans plus tard, ayant repris sa lecture, il a trouvé ce qu'il cherchait à la page 78. Escorté par deux navires malouins, le 11 décembre 1704, La Dauphine ramenait une capture anglaise, Le Dragon. Un brusque changement du vent scella le sort du bateau. Il était commandé par un grand personnage du Havre, Michel Dubocage, lieutenant de frégate à 16 ans, parti de chez lui en 1707 alors que son fils avait 5 mois, et revenu seulement 9 ans plus tard. L'équipage qui convoyait la prise (destinée à être vendue à Saint-Malo) sauva ses 182 marins, plus 22 prisonniers anglais. Trois siècles plus tard, l'histoire corsaire refait surface à Saint-Malo.
(article O.F. du 26 juillet 2006)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotentinois.free.fr/wordpress
Sophie

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Identification de La Dauphine à Saint Malo   Mer 26 Juil - 11:34

Ahah... Voici donc identifiée cette seconde épave... Mais c'est très intéressant, ça... J'espère un autre documentaire sur le sujet, le premier m'ayant laissée sur ma faim...

Et quel est cet article "O.F."? J'avoue sécher lamentablement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cotentinois
Admin
avatar

Nombre de messages : 111
Localisation : Cherbourg-Octeville
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Identification de La Dauphine à Saint Malo   Ven 28 Juil - 11:44

Il s'agit du journal Ouest France. Par ailleurs, j'ai appris auprès de FR3 Basse Normandie qui a relaté également l'identification de la frégate (commandée il est vrai par un normand du Havre) qu'un musée de la mer allait voir le jour à Saint Malo en 2012 où seront rassemblés les multiples objets remontés des deux épaves.
actuellement, ce chantier de fouilles sous marines est le plus important en Europe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotentinois.free.fr/wordpress
cotentinois
Admin
avatar

Nombre de messages : 111
Localisation : Cherbourg-Octeville
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: la matière de la natière   Sam 9 Déc - 13:08

Le cuir est sans conteste la matière "royale" des épaves de la natière. Son état de conservation a permis de retrouver de nombreux objets, voir le post et la photo dans la rubrique "actualité des fouilles sous marines"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotentinois.free.fr/wordpress
cotentinois
Admin
avatar

Nombre de messages : 111
Localisation : Cherbourg-Octeville
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Un corsaire sous la mer   Sam 14 Déc - 13:23

Précisons que le rapport de fouilles concernant l'Aimable Grenot est en ligne ici : un corsaire sous la mer

_________________
jmd -corsaires (le blog de cotentinois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotentinois.free.fr/wordpress
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Identification de La Dauphine à Saint Malo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Identification de La Dauphine à Saint Malo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le culte de saint Malo à Agnetz (Oise)
» Saint-Malo
» 2010: le 10/08 à 23H - phénomène lumineux - saint malo (35)
» recherche opérée sur saint malo (35)
» [5e]Sortie scolaire à St Malo: que faire? que visiter?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsaires et Marins de la Royale :: Découvertes-
Sauter vers: