Corsaires et Marins de la Royale

Les marins pendant les guerres de course
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un témoignage unique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cotentinois
Admin
avatar

Nombre de messages : 111
Localisation : Cherbourg-Octeville
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Un témoignage unique !   Sam 17 Juin - 11:54

Louis Garneray (1783 - 1857) compagnon de Surcouf dresse dans ce livre la chronique scrupuleuse de ses premières années passées en mer parmi les corsaires de l'océan indien. Entre Zanzibar et les Philippines, Garneray a partagé, à la vie à la mort, les bons et mauvais moments de leur existence aventureuse. On lui a reproché en son temps la rude franchise de son style. c'est justement cette rudesse qui nous enchante aujourd'hui, et qui donne à son témoignage l'accent inimitable du vrai.
Rien à vrai dire ne préparait Garneray à ce rôle de chroniqueur. Rendu à la vie civile après sa captivité à Portsmouth, il mène sous la restauration une honorable carrière de peintre de la Marine. C’est sur le tard qu’il s’attèle à ses mémoires. Il les présente au ministère, pensant ainsi servir l’histoire de France, mais on refuse de les publier : son style n’a pas la froide rigueur qui convient. Dépité, il se tourne vers les gazettes où on lui fait bien sur le reproche inverse : son style sent un peu trop le goudron. Qu’à cela ne tienne, on charge un spécialiste de revoir sa prose. Par chance celui ci – Edouard Corbière – connaît la mer et le texte ne souffre pas trop. Toujours est il que le récit publié au cours de l’été 1851 connaît un vif succès. Il faudra attendre l’édition des libraires associés en 1954 pour que son œuvre reparaisse enfin dans son édition la moins remaniée – celle qui se retrouve dans ce livre - enrichie de notes empruntée à l’édition d’Albert Savine (abordages d’un marin de la république) en 1912 Paris.
« J’avais à peine treize ans et demi lorsque je déclarais à mon père ma résolution de m’embarquer en qualité de marin, et je mis une telle ténacité dans mes instances que je finis enfin par obtenir ou, pour être plus exact, par lui arracher son consentement. Je dois avouer que ma fermeté, dans cette circonstance, fut énergiquement soutenue et stimulée par les conseils et les encouragements que je recevais, presque chaque matin, par la poste, d’un de mes parents, M. Beaulieu-Leloup, capitaine de frégate, qui se trouvait alors à Rochefort… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotentinois.free.fr/wordpress
Sophie

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Un témoignage unique !   Lun 19 Juin - 16:02

Bonjour Capitaine! Very Happy
Ne faites pas l'économie des deux autres volumes ils sont tout aussi passionants! "Le négrier de Zanzibar" et "Un corsaire au bagne" sont absolument poignants à mon sens. J'ai lu les trois volumes cet hiver et je m'en suis délectée. C'est une merveilleuse saga (sens éthymologique).

Les deux autres volumes sont aussi attachants que le premier:
"En 1802, à la faveur de la paix d'Amiens conclue entre Bonaparte et les Anglais, le jeune Garneray (il n'a pas vingt ans) quitte la compagnie de ses amis corsaires et s'engage à bord de la Petite-Caroline, un brave navire marchand qui se livre à un commerce des plus pacifiques le long des côt de l'Inde. Le voyage pourtant ne sera pas de tout repos. Mutinerie à bord, rencontre avec les pirates indiens, naufrage, sauvetage miraculeux: rien n'y manque.

On pourrait après cela croire notre marin quelque peu assagi. Il n'en est rien. Sitôt revenu à la terre, l'incorrigible bourlingueur se fait recruter par un capitaine qui s'avère être un négrier de la pire espèce...

On jurerait un roman d'aventures - et quel roman! Pourtant, tous ces épisodes, Garneray les a vécus et en consigne le détail avec la plus scrupuleuse exactitude, ne nous épargnant rien - et surtout pas l'horreur - de ce que ses yeux ont vu."

Le dernier volume est tout aussi poignant et très dur parfois dans sa description de la vie sur un ponton prison. Certains épisodes sont épouvantables et pourtant véridiques...

"Après dix ans passés en mer en compagnie de Surcouf et des corsaire de l'Océan Indien, Garneray tombe entre les mains des Anglais. Nous sommes en 1806, après Trafalgar: Garneray a 23 ans. Il restera neuf années prisonnier, enfermé avec quelques centaines de compagnons d'infirtune sur un de ces fameux pontons, véritablesbagnes flottants dont le port de Portsmouth s'était fait une sinistre spécialité.

On pourrait croire que la cronique de cette captivité, aprè deux volumes de récits fouettés par l'air du large faire une moindre place à l'Aventure. Qu'on se rassure: jamais Garneray n'a été si engagé! Et puis le bagne est peut-ête un lieu où l'on étouffe et où 'on crève... mais c'set d'abord, pour le lecteur, un lieu où on ne s'ennuie pas!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cotentinois
Admin
avatar

Nombre de messages : 111
Localisation : Cherbourg-Octeville
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Un témoignage unique !   Lun 19 Juin - 16:59

Merci Sophie ! de la lecture en perspective donc je ne manquerai pas de me procurer ces deux ouvrages dans les semaines à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotentinois.free.fr/wordpress
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un témoignage unique !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un témoignage unique !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :
» Mon petit témoignage
» besoin de témoignage: qu'est-il advenu des tzr?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsaires et Marins de la Royale :: Bibliographie-
Sauter vers: