Corsaires et Marins de la Royale

Les marins pendant les guerres de course
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire des aventuriers...deux parutions de l'"Exqueme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francois Lespinasse

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Histoire des aventuriers...deux parutions de l'"Exqueme   Mar 21 Mar - 21:58

-De Americaensche Zee-Rovers (titre hollandais)- Histoire des aventuriers qui se sont signalés dans les Indes, contenant ce qu'ils ont fait de plus remarquable depuis vingt années. Avec la vie, les moeurs, les coutumes des habitants de Saint-Domingue et de la Tortue, et une description exacte de ces lieux , où l'on voit l'établissement d'une Chambre des comptes dans les Indes, et un état, tiré de cette chambre, des offices tant ecclésiastiques que séculiers, où le roi d'Espagne pourvoit, les revenus qu'il tire de l'Amérique, et ce que les plus grands princes de l'Europe y possèdent.(titre français) - Alexandre-Olivier Oexmelin - Première édition en hollande en 1678 - Première édition française en 1686.

Alexandre-Olivier Oexmelin, ( ou Exmelin, Exquemelin, Exquemeling...) est un auteur à la réputation sulfureuse. Chirurgien, aventurier et flibustier, il a fallu beaucoup de temps pour établir hors de tout doute son existence, sa véritable identité ainsi que sa nationalité. Nous savons qu'il est de Valenciennes et a mené partie de ses études de chirurgien à Amsterdam. Nous savons aussi qu'il était ami de la famille des d'Estrées.
Son ouvrage a subi des rajouts postérieurs, notamment pour la relation de l'attaque française sur Carthagène en 1697, certains de ces rajouts et modifications n'étant pas clairement identifiés comme étant du fait d'Oexmelin. Nous savons aussi que cet ouvrage a été plusieurs fois tronqué et censuré, ce parce qu'il relatait des exactions commises par les flibustiers (torture et viols lors de descentes à terre) donc pour des raisons de bienséance ou de morale, et aussi parce qu'il mettait en lumière de déplorables actions nuisant à l'image de dignitaires en vue.....ainsi est décrite la fourberie d'Henry Morgan, le plus célèbre des flibustiers, célèbre pour ses descentes sur Puerto-Bello, Maracaïbo et Panama, devenu ensuite amiral et gouverneur de La Jamaïque. Oexmelin fait aussi état de la reddition immédiate, donc de la lâcheté de certains nobles militaires espagnols. Il est donc évident que les personnes ainsi décrites n'avaient aucun interêt à ce que l'Histoire des aventuriers.... paraîsse dans leur pays.
Donc l'histoire-même de ce livre et de son auteur, entourés de mystère, ont fortement contribué à l'élaboration du mythe de la flibuste. L'aventureux Oexmelin lui-même ayant été "engagé", boucanier et flibustier durant plus de vingt ans, puis disparaîssant des Caraïbes pour y revenir quasiment vingt ans après, après une période de sa vie non-précisée, il n'est pas étonnant que Michel Le Bris le décrive comme un "écrivain sauvage ,de son siècle, solide professeur d'existence comme les aimait Blaise Cendrars". (Je ne me souviens plus de la phrase exacte mais c'est à peu près ça!).
Quant à l'intérêt historique de l'Histoire des aventuriers..., il est tout simplement considéré comme LE livre fondateur des mythes et de l'histoire de la flibuste, sans lequel beaucoup de ses grandes figures, François l'Ollonais, Michel Le Basque, Grammont, Van Horn, Laurent De Graff, Henry Morgan, Roc Le Brésilien ......nous seraient peu ou pas connues. C'est donc une incontournable référence.

Deux éditions de cette Histoire des aventuriers... ont retenu mon attention, ce parce qu'elles présentent et rassemblent enfin l'intégralité, supposée, de l'oeuvre d'Oexmelin.


- Les flibustiers du Nouveau-Monde - Sous-titré : Histoire des Flibustiers et Boucaniers qui se sont illustrés dans les Indes - A-O Oexmelin - Ed.Phébus - 1996. Collection éditée, dirigée et présentée par Michel Le Bris. (collection épuisée mais disponible en livre d'occasion).

Le romancier Michel Le Bris a écrit plusieurs ouvrages sur la flibuste, je vous en parlerai plus tard après relecture, et même si son écriture n'est pas celle de l'historien, c'est celle du passionné d'histoire. Il a des points de vue intéressants quoique fort partiaux, mais de toute manière j'aime aussi la partialité, Le Bris se "mouille" et écrit avec le ton enlevé du véritable Romantique, ce même si l'impact de ses écrits me semble parfois très contestable à mon sens. Mais revenons à Oexmelin....
En tant que lecteurs passionnés nous ne pouvons que le saluer d'avoir pris le risque personnel d'avoir réedité "l'Oexmelin" en 1996 pour que nous puissions enfin le lire dans son intégralité.
En effet c'est la première édition intégrale de l'Histoire des aventuriers...
Chapeau bas Sieur Le Bris ! On ne s'étonnera donc pas que cette édition soit maintenant épuisée, c'est la moindre des choses.....
Je vous conseille cette édition là si vous préférez lire "l'Oexmelin" comme un roman, puisqu'il est transcrit en français moderne, parce que la lecture en est aussi agréable qu'instructive.
Bien que comportant des manques pour l'amateur du travail d'historien pur et dur, je le conseille comme une excellente entrée en matière pour qui s'intéresse à cet ouvrage fondamental pour tout amateur de la Flibuste.

- Histoire des aventuriers flibustiers - Alexandre-Olivier Exquemelin - Présenté, établi et annoté par Réal Ouellet et Patrick Villiers - Ed. PUPS (Presses Universitaires de Paris-Sorbonne) - 2005.

Réal Ouellet et Patrick Villiers, deux éminents historiens viennent de faire paraître une édition intégrale, édition critique et commentée, fort bien faite, à la bibliographie exhaustive de même que son glossaire et son appendice biographique des différents corsaires, flibustiers, gouverneurs et notables.
Il est inutile de vous dire que ce livre tant attendu est déjà dans ma bibliothèque.

Ses différences par rapport à l'édition de Le Bris :

Il est plus austère d'accès :

Ecrit en français classique un peu modernisé, j'ai passé beaucoup plus de temps à le lire car il est souvent nécessaire de se référer au glossaire en fin d'ouvrage, outre la syntaxe et certaines nuances sémantiques ("faux-amis") qui en ralentissent la lecture. C'est néanmoins très instructif pour apprendre d'anciens mots (ou anciens sens de mots actuels) ou expressions ainsi que des termes de marine.
Même remarque que pour l'ouvrage "Un flibustier français dans la mer des Antilles", beaucoup de toponymes des Caraïbes diffèrent de ceux que l'on connaît : Saint-Iague pour Santiago,etc....
On prend assez vite l'habitude de lire l'ouvrage dans le texte.

Il y a un travail critique d'historiographie et de "littérature comparée" :

Historiographie parce que l'ouvrage d'Oexmelin était aussi à vocation historique (disons "histoire contemporaine du XVII° Siècle", entre autres vocations ), donc Ouellet et Villiers, historiens, commentent l'historien Oexmelin.
Littérature comparée car il y a eu plusieurs éditions de "L'histoire des aventuriers.....", la première à Amsterdam en 1678 et la dernière à Paris en 1686, avec une édition augmentée en 1699. Toutes diffèrent entre elles et le présent ouvrage prend surtout en compte les éditions française et hollandaise, néanmoins la bibliographie montre que toutes les éditions ont été prises en considération. Travail d'autant plus considérable que certaines reéditions sont partielles.
Dans les faits, l'édition française de 1699 sert de base, mais elle est fortement annotée donc commentée et critiquée : mise en évidence d'emprunts (Notamment à Jean-Baptiste Dutertre et Joseph de Acosta) ou d'ajouts postérieurs, précisions diverses par rapport à la connaissance actuelle des faits et aussi des mises en comparaison avec des paragraphes de l'édition initiale d'Amsterdam ("De Americaensche Zee-Rovers" -1678).
On voit ainsi les différents styles et tons d'écriture qu'a pu avoir "L'histoire des aventuriers...", ton parfois moraliste, orienté, didactique, autobiographique, littéraire, romançé, ou bien
style de "roman behavioriste" - édition hollandaise : exposition brute des faits et de leurs conséquences ou style de "roman psychologique" - éditions françaises : faits occasionnés de par les motivations inventées ou non des protagonistes ainsi que diverses considérations de l'auteur, pas forcément impartial.

Ouellet et Villiers aussi dégagent certains faits ou personnages inventés ou par trop romançés...donc font un travail de séparation entre la teneur littéraire et la teneur historique de "L'histoire des aventuriers...".
On apprend par exemple que Alexandre Bras-De-Fer ou Monbars l'Exterminateur sont des personnages de pure fiction présentés comme ayant réellement existé...très intéressant donc pour mettre à bas certains mythes sur la flibuste.

Enfin les notices biographiques sont fort exhaustives précises et intéressantes et des illustrations, certaines du fait d'Oexmelin, et autres gravures vous permettront de ne pas vous perdre en ces eaux Caraïbes.

Il me semble aussi que l'année 2005 a vu aussi une édition, luxueuse, de l'Histoire des aventuriers, parue chez l'excellente maison malouine, "L'ancre de Marine".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cotentinois
Admin
avatar

Nombre de messages : 111
Localisation : Cherbourg-Octeville
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: Histoire des aventuriers...deux parutions de l'"Exqueme   Lun 27 Mar - 11:14

De belles heures de lecture en perspective ! merci. je viens d'escaler à Saint Malo vendredi dernier et Michel Le bris organisateur du festival "étonnants voyageurs" me semble effectivement dans la lignée de Chateaubriand, ces Malouins nous étonnerons toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cotentinois.free.fr/wordpress
 
Histoire des aventuriers...deux parutions de l'"Exqueme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Jeanne-Françoise de Chantal Fondatrice d'Ordre, commentaire du jour "Ils ne sont plus deux, mais un seul"
» HG : Nouveau programme d'histoire de 3e
» "Réforme, l’Histoire des Arts à l’avant-garde ?" (le web pédagogique)
» Saint Thimothée et Saint Tite, commentaire du jour "Timothée et Tite : deux collaborateurs de Paul"
» Vipère au poing, roman / film

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsaires et Marins de la Royale :: Bibliographie-
Sauter vers: